IMG-20170430-WA0003Essai 1 - octobre 2015 : invités pour une soirée de départ à Tel Aviv, on réserve notre première nuit dans la ville blanche. A 30 minutes de notre arrivée, appel du chef, SD doit faire un direct. Soirée annulée, restaurant tardif, nuit non annulable donc on profite de l'hôtel même si la soirée est bien entamée. Le lendemain, petit déjeuner sur la plage en attendant que la ville soit débloquée suite à la Roller town. Pour la découverte de la ville, la prochaine fois.

Essai 2 - 15 juillet 2016 : les Richomm'girls sont en visite. Je réserve la nuit du vendredi soir dans un appartement airbnb, près du marché Carmel. SD doit nous rejoindre le soir au resto, tard le temps de faire la route. La veille, la ville de Nice a été touchée par un attentat, donc l'humeur n'est pas vraiment à la fête. On est en train de dîner quand les alertes d'une tentative de push en Turquie se déroule. On finit le repas, départ tôt le lendemain matin pour SD...

Essai 3 - Week-end du premier mai 2017 : on décide le dimanche 30 avril de réserver une chambre à l'hôtel Cucu (ça ne s'invente pas ! Très sympa mais bruyant), en centre-ville, pour le soir même. Objectifs : déguster un verre dans un bar à cocktail, se balader autour du marché Carmel, essayer un restaurant qui nous a été recommandé, profiter de la plage, et, petit bonus, trouver un costume pour le mariage (voir article du 26/04). On arrive à l'hôtel :  accueil très agréable, avec bonbons et petits biscuits et là on nous rappelle qu'à 20h, commence le Mémorial Day ! On avait bien noté que le 2 mai, il y avait le Jour de l'Indépendance, grosse fête et que le 1er mai, en tant que jour du travail ne semblait pas être célébré puisque ce n'était pas férié. Mais on avait oublié le Memorial Day : le jour de recueillement pour les soldats morts et les victimes du terrorisme... Un des seuls soirs, avec Kippour et le jour de Commémoration de la Shoah, où "la ville qui ne dort jamais" dort ! Adieu cocktail, adieu soirée festive. On ne se laisse pas abattre, on se balade jusqu'au front de mer pour voir le coucher de soleil, on mange notre sandwich, acheté avant que tout ne ferme, dans la chambre. Le lendemain, cependant, tout est ouvert, alors on fait la totale : petit déjeuner copieux, promenade au marché Carmel et dans le quartier pour admirer les bâtiments Bauhaus en cours de restauration, essayage et achat du costume et bon repas très local dans une institution de la ville : Port Saïd. Au final, un séjour réussi.

DSC_1934  DSC_1931

Et puis l'adage "jamais deux sans trois" étant révolu, la prochaine nuit à Tel Aviv devrait être sans mauvaise surprise !