Il était une fois un petit oiseau qui papillonnait sur la terrasse, attiré par l'ambiance douillette du salon, plic plac ploc, il sautilla jusque sous le canapé. N'étant pas le premier visiteur, l'hôtesse accueillante le laissa faire son petit tour, monta à l'étage pour terminer de se préparer avant de partir et de retour dans le séjour, vérifia que l’intrus s'en était allé. Que nenni ! L'invité surprise semblait apprécier le lieu et ne paraissait pas vouloir s'échapper. Afin d'éviter toute frayeur, la maîtresse de maison préféra tirer le sofa plutôt que d'essayer d'attraper le volatile de ses mains. Dérangé dans son refuge, l'animal paniqua et s'envola précipitamment et fonça droit dans une vitre (trop propre sans doute !). Et bim, inanimé !

DSC_2027

Déjà en retard sur son heure départ, elle s'apprêtait à le ramasser à l'aide d'un tissu et là il ouvrit un œil, la vit, se redressa sur ses deux pattes et retrouva la force de déployer ses ailes, il atterrit dans l'escalier. Elle le poursuivit, il sautilla jusqu'à la chambre et se cacha dans un recoin. Elle finit par ouvrir la salle de bain, où il se laissa entraîner, ouvrit la fenêtre en grand et l'enferma, pour pouvoir enfin se rendre à son rendez-vous, avec une demi-heure de retard.

De retour le soir, elle inspecta le lieu d'abandon, quelques traces, reflétant la peur, ou peut-être la vengeance, y avaient été déposées mais la bête s'était évaporée.