27 août 2017

Jérusalaime Je danserai si je veux.

Elles sont trois, elles sont jeunes, elles sont arabes et ont choisi d'habiter à Tel Aviv, en colocation. Dans l'anonymat de la grande ville, elles espèrent vivre librement leurs amours, leur travail, leurs envies... Un miroir éblouissant qui rappelle à quel point notre liberté de choisir de vivre seule ou en couple, mariée ou pas, avec qui on veut, est une chance à protéger précieusement.  In Between, le titre anglais, est, sans aucun doute, un choix bien plus pertinent au regard de l'histoire que le français.  
Posté par Aimilie à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]