Faire à manger ici, c'est une galère: pour réunir les ingrédients d'un plat basique français, tu dois faire trois magasins, mais quand ton mari est loin de la maison pour son anniversaire et que sa semaine a été difficile, tu as envie de lui faire plaisir. Alors, tu décides que tu vas lui faire son plat préféré: des crêpes, qui plus est au sarrasin ! Tu t'y prends donc à l'avance et tu t'organises.

Première étape: trouver de la farine de sarrasin. Dix jours avant, tu en parles à ta copine bretonne par alliance, la Huggy les bons tuyaux des expatriés francophones. Elle t'annonce qu'à Jérusalem, parole de BretonneS, impossible d'en trouver, mais comme elle ne t'abandonne jamais dans le pétrin (enfin dans la pâte à crêpe en l'occurrence), elle te trouve quelqu'un pour peut-être t'en rapporter depuis la France, cinq jours avant le jour J. On croise les doigts mais en attendant tu continues la quête, on ne sait jamais. Direction le magasin bio le plus proche, tu cherches le mot sarrasin en anglais sur Google trad et tu demandes au commerçant et ô miracle, il te sort un paquet du rayon ! Tu vérifies avec Google trad photo si l'étiquette en hébreu correspond bien au mot sarrasin, et ton application confirme. Quelques jours après, je passe chez C.T. récupérer ma farine Francine, elle en profite pour vérifier auprès d'une copine bilingue, la traduction de sarrasin : en hébreu c'est bien sarrasin mais aussi épeautre... Je préparerai donc deux pâtes avec chacune des deux farines et on en aura le cœur net. 

Deuxième étape : le jambon dans une épicerie italienne, j'ai déjà du fromage râpé au congélateur.

Troisième étape : des champignons frais au marché bio le jour J, pour la garniture. 

Pâte 1: farine israélienne 

IMG_1550  IMG_1547

Pâte 2: farine française

IMG_1551  IMG_1549

Résultat final avec la pâte française (je ne suis parvenue à rien avec la grumeleuse israélienne) :

IMG_1553