Jérusalaime le Liban mais chut faut pas le dire... Depuis le mois de février, j’ai enfin un deuxième passeport qui me permet de circuler dans les pays où il ne fait pas bon avoir mis les pieds en Israël et surtout de pouvoir rentrer ensuite à la maison sans encombre. Avec SD, nous avions bien révisé ensemble notre scénario d’entrée pour les questions de la sécurité à l’aéroport, j’avais, par exemple, de quoi expliquer pourquoi mon passeport avait été édité à l’ambassade de France à Amman, alors que mon adresse était censée être varoise, et, ô surprise, pas une seule question ! Même pas un : « êtes-vous déjà allée en Palestine occupée ? »...

Première étape de notre parcours : Baalbek, l’Héliopolis romaine, au centre de la Vallée de la Bekkaa, entre le Mont Liban et l’Anti Liban.

Les bons informateurs locaux nous ayant avertis, quelques jours avant notre arrivée, du concert de M le soir même, nous avons réussi à bouleverser notre programme pour assister à l’événement. 70E139A1-1DE8-40EC-8A13-C9C13BEBF3F3

88494320-04CF-4F8F-9444-0D527B3C5F3AToutes les colonnes ont été taillées d’un bloc dans le granit. Seule une a pu rester entière.

A8561271-FDFA-44CD-8292-59000C2526E0  FD17A4D8-F62D-4D2C-B4A5-13BE0DB6A140

Ces immenses blocs de pierre de 400 tonnes, qui forment ce qu’on appelle la terrasse miraculeuse restent un mystère quant aux moyens utilisés pour les transporter (pour plus de détails, c’est par là : https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/liban/feuilleton-les-mysteres-du-proche-orient-4-5_2427359.html)

8EA15BF1-67A8-4958-8312-D1F0A94A470C

7423AA5F-19BD-4086-AB40-3A5EEA61EFF5Cette cité abrite trois temples, celui de Bacchus à gauche (et photo suivante) qui correspond à la taille du Parthénon, à droite celui de Jupiter qui est le plus grand du monde romain, et plus loin le temple de Vénus.

6CF1CDA2-4D79-4877-A8AC-A6E6759C156C

3DAE0251-8EDC-4751-8603-FB1FB222BFD4

C74EEAA8-5589-41D2-B681-784B30CB8406

389A3EC1-4EC6-47BE-ABC7-FA08F04AB015Au centre, la clé de voûte du temple de Bacchus : si elle tombe, tout s’effondre.

5065A47E-A86D-4698-81FB-2075644431B4  D346EFDA-293D-4936-AC8B-9268AD60FD92

345113B8-D959-47A3-A367-66FB5FA9AA49

3BE41680-B206-4B6D-954B-F0ED7A9D5EC0  33DF2DE9-86CE-435E-AE5F-F009565864EF  6309C5A6-E01E-404D-BB93-76502C58CAB7

E5CF74C3-8176-411A-98BF-37698444825C« Ce soir, en regardant les étoiles, j’ai vu dans le ciel, quelque chose qui brille, brille, brille »...

Ah la belle étoile !! Ce concert de M, entouré sur scène par son père, sa sœur, son frère, et même sa jeune et talentueuse fille Billy avec qui il a chanté un titre inédit dont elle est la muse, sublimé par la trompette du très grand Ibrahim Maalouf ; le gin tonic et la man’ouché dégustés au pied du temple pour conclure cette soirée si intense, valaient bien cette nuit dans l’hôtel où les hôtes, chaleureusement accueillants par ailleurs, n’avaient pas jugé bon de mettre un drap sous le dessus de lit (je sens que ma copine July va adorer le concept !!)...FF6F0B6C-DEFE-4A09-A44F-3DE56601A6A0

E2D0D900-6A52-4FCD-A199-0CC713D5F11C  CEF83A99-C62E-4732-88AB-EAA035585EA5

Et quelle tendresse d’être couvés tout au long de la soirée par l’aura de cette grand-mère d’origine syro-libanaise, Andrée Chedid :

« Et je suis de la danse

Et je suis de la vie ! »