Lorsqu’on entame une nouvelle, et surtout dernière année, on fait la liste de toutes les choses qu’on voudrait faire avant de partir et celles qu’on voudrait refaire. Voir un concert d’Apo and the apostles était déjà sur la liste depuis un certain temps mais nos agendas n’étaient jamais compatibles, voilà une case de cochée. Bonne énergie que d’être au milieu de la jeunesse palestinienne, essentiellement chrétienne. Malgré les fausses notes, parfois, du chanteur, les chansons rock en arabe enflamment le public.IMG_20180818_214616