Après le film, la première année, pour découvrir qui est Ohad Hanarin (http://jerusalaimelavie.canalblog.com/archives/2015/11/08/32899765.html), puis une de ses créations l'année dernière (http://jerusalaimelavie.canalblog.com/archives/2018/02/22/36165634.html), mes copines de Jérusalem ont jugé qu'il était temps de m'entraîner, pour fêter mes 39 ans, à un "cours de Gaga"

Vendredi 11h, on arrive dans une salle de danse, un monsieur, relativement âgé est en train de s'échauffer et nous accueille avec sa petite caisse au milieu de l'espace pour le paiement. Il nous demande si c'est notre première fois, on acquiesce. Différentes personnes remplissent petit à petit la salle : des hommes, des femmes, des jeunes, des vieux...

Le jeune prof arrive, le monsieur de la caisse nous appelle et nous présente. Le prof nous explique : "suivez mon essence, pas mes mouvements". Euh... 

Des habitués cachent les grands miroirs en tirant les rideaux. Notre guide démarre un fond musical qui nous accompagne mais ne prend jamais le dessus. On évite de se regarder pour ne pas être gênées et ne pas rigoler, et très vite, on s'isole mentalement  Le prof bouge les différentes parties de son corps au fur et à mesure et nous incite à faire de même, par moment il donne en plus quelques consignes orales. Plus tard, il se positionne face à moi et m'invite à lui transmettre mon énergie à distance, un des rares moments où on rentre en connexion avec l'autre. A un autre moment, il nous propose de nous déplacer en fermant les yeux, la conscience de l'autre et l'attention font qu'on ne se percute pas.

L'heure est passée sans qu'on s'en rende compte, à la fin on est détendues, libérées de toutes tensions et très enthousiastes. A refaire ! Merci S. pour ce moment de partage inédit.